Partagez | 
 

 Un jour spécial [ Pv Kazusame-déchet-Squalo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Xanxus Xanxus
Boss
Adorable tyran
Messages : 29
Date d'inscription : 08/04/2017

Passeport mafieux
Vitalité:
260/260  (260/260)
Armes: X-Gun
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Un jour spécial [ Pv Kazusame-déchet-Squalo]   Jeu 17 Aoû - 21:19

Le soleil. Le soleil perçait les rideaux de ce salon qui était bien trop peu utilisé au sein du manoir Varia. Un salon que Xanxus faisait vivre depuis quelques temps par ses apparitions, fugaces, surtout lorsque celle qu'il considérait comme sa nièce, Runa, venait lui rendre visite. Une pièce qui serait témoin aujourd'hui d'une chose encore impensable il y a quelques années. Habitée de nombreux meubles en bois ou en cuir, la pièce était lumineuse, spacieuse, agréable. Et c'était déjà énorme dans ce lieu qui ne respirait que la torpeur, les hurlements, la guerre aux seins même de ses habitants.

Notre boss était là, debout, patientant. Habillé d'une simple chemise cintrée, blanche, avec ses manches retroussées, de son éternel pantalon noir, mais à contrario, d'une paire de chaussures en cuir qu'on ne lui connaissait pas. Quelques plumes trônaient toujours fièrement dans sa chevelure dense, tandis que verre à la main, il se permettait de porter le liquide carmin que contenait le récipient à ses lèvres.

Derrière lui, cette table basse en bois massifs, décorée dans sa totalité d'écailles de tortues et de plusieurs fines couche d'or, recouverte d'un socle en verre, entourée de quatre fauteuils, tout aussi luxueux. En son centre, une petite boite, d'un bleu marine, portant en décoration les initiales de la boutique ou notre boss l'avait acheté. Un maigre présent en sommes...

Pour autant, notre brun ténébreux ne pouvait s'empêcher d'avoir le regard dans le vide, tantôt sur le jardin du manoir, tantôt les paupières basses afin d'admirer son breuvage. Ses pensées vaquaient sans fin, sur lui, sur le passé, sur eux. Et si aujourd'hui était un jour spécial, pourquoi se prêtait-il au jeu uniquement maintenant ? Son partenaire avait toujours détesté cela. Mais justement, peut-être était-il là, le problème : son lieutenant.

D'aussi loin qu'il se souvienne, le requin avait toujours été à ses côtés. Colère et Orgueil suivant le même chemin. Et si ses deux entités n'avaient jamais eux le loisir de se côtoyer, le destin en avait choisi autrement face à nos deux comparses. Un relation ambigüe que ses deux personnages, une dévotion sans nom l'une pour l'autre...

Comment avaient-ils pu en arriver là ? Comment pouvaient-ils s'aimer ? Parce que oui, il serait inutile de ne pas parler d'amour, malgré les déboires qu'ils aient pu traverser. L'amour de l'autre, l'amour de la chair. Cette dernière est d'ailleurs la plus dévorante. Car c'est bien un sourire qui s'affiche chez notre homme alors qu'il pense.

En premier timide, honteux, rabaissante, le temps a fait son chemin et plus que de la bestialité, c'est de la soumission pure et un plaisir sans aucun déshonneur qui s'était installée. Douce routine. Ah, détrompez-vous. La passion est bien présente et sous ses airs indécents, décadents, il y a un mot plus fort, plus profond qu'on ne le pense. Un mot qui n'existe pas, un terme qu'il faudrait inventer pour nos amants.

L'influence de l'un contre-balance l'influence de l'autre. Chacun se possède. Et si embrasser, caresser, sucer avec le plus grand des plaisirs la chair lacérée de cette main gauche donne le ton sur la dominance de l'un, les gémissements et la jalousie de l'autre vient jouer sur tous les tableaux. Oh, il y a surement un peu, beaucoup d'alcool sous leurs jeux pervers, mais plus rien qui ne puisse entraver ce que l'un ressent pour l'autre.

Plus important que la chair, même si cela est risible, on y trouve aussi cette tignasse, argenté. Un autre sourire, un rictus même prend notre boss devant sa fenêtre en y repensant. De la haine, de la violence, du narcissisme et de la loyauté que jamais, jamais il ne pourrait remettre en cause. Quel âge ont-ils à présent ? Ils ne sont plus des enfants, plus des ados, ils ne sont même plus des jeunes adultes et c'est tout ce qui importe.

Et à parler d'âge, voilà que le Squale fait son entrée. Xanxus l'ayant convoqué. Il le laisse fermer la porte derrière lui et chose faite, le brun se retourne, pose son verre sur le bar, avant de lui montrer la boite, sur la table. Il se détourne de nouveau, sans un sourire. Les apparences...s'il a grandi physiquement, la maturité pour certaines choses peines à pointer le bout de leur nez. Mais alors...son lieutenant est-il réellement le problème ? Non, il n'y en a aucun, pour tout vous dire.

Et cette fameuse boite ? Si le requin l'ouvre, il y trouvera une bague. Or blanc, gravé, du côté touchant la peau, le symbole Varia. Le symbole de Xanxus, il l'avait toujours juré à défaut d'être à la tête des Vongola. Mais alors ? Une demande en mariage ? Non, trop sentimental, bien que...le Squale pouvait penser ce qu'il voulait, son boss n'avait plus rien à cacher sur ses sentiments et du fait qu'il passerait simplement sa vie à ses côtés.

« Bon anniversaire Squalo. »

Il s'était alors légèrement tourné pour le voir. Son visage fin, ses cheveux tombants en cascade. Merde. Il ne lui souhaitait jamais son anniversaire, mais il y avait bien un début à tout.


HRP:
 



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un jour spécial [ Pv Kazusame-déchet-Squalo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un jour spécial pour quelqu'un de spécial
» HOROSCOPES DU JOUR
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
» 5 fruits par jour
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
K. Hitman Reborn ::  :: » Italie Future :: Quartiers-