Partagez | 
 

 Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yamamoto Takeshi avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 323
Date d'inscription : 06/11/2014
Talent : Baseballeur

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Katana
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Sam 15 Avr - 0:05





«Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé»

-----------------------------------------------


Par moments, Yamamoto se remémorait son passer, ou plutôt, comment cette relation étrange avait bien pu commencer. Il était désormais plus vieux, sa vie de joueur de Base-ball fut bien vite échangée contre celle d'un tueur. Toujours aux côtés de Tsuna, Takeshi avait grandi, mûri et était devenu plus réfléchi. Ces années aux côtés des Vongola l'avaient bien aidé à faire de lui ce qu'il était, mais ces années au côté de lui, avaient grandement contribué à son caractère actuel.

Yamamoto le considérait d'abord comme un... Ami? Plutôt un pote, c'était quelqu'un d'étrange, de solitaire, et ce côté bagarreur l'avait toujours amusé. Si un jour quelqu'un lui aurait dit que ce type deviendrait bien plus que le gars qui mordait à mort la mauvaise graine, il aurait sûrement ri, pensant à une blague.

Tout avait commencé à la fac. Oui Takeshi c'était retrouver à la fac. Il avait suivi ses amis à vrai dire, et franchement le voir débarquer en plein milieu des longs couloirs de ce lieu d'apprentissage avait fait réagir plus d'une personne. Il avait réussi à peine ses examens, le sport l'avait bien aidé pour avoir une note correcte afin d'avoir son diplôme, et le voilà là, se pavanant tranquillement dans les couloirs.

La semaine avait à peine commencé, que Yamamoto se mettait déjà à courir dans ce lieu plus qu'immense. Il avait beaucoup de mal à se retrouver dans ces longs couloirs joliment décorés de prospectus. Le gardien de la pluie était perdu, cette foutue salle avait encore changé de bâtiment, et son retard ne faisait qu'augmenter sa perte, parfois il suivait les gens de son groupe pour trouver la salle, mais cette fois, avec 20 minutes de retard, il se retrouvait sans aucun repère. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, sa vie de lycéen lui manquer presque dans ce genre de moment.

Plus il longeait les couloirs, plus il se perdait, si bien que Takeshi abandonna presque l'idée d'aller à ce cours. Faisant demi-tour pour rejoindre la prochaine salle, il croisa alors le regard couleurs acier de ce type qu'il connaissait. Peu étre que l'autre étudiant avait parlé, qui sait, lui n'entendait rien. Depuis quelque temps, Takeshi ne pouvait pas s’empêcher se fixait le brun son regard s'ancrer obligatoirement dans celui plus sombre du gardien des nuages. Le sportif ne savait pas pourquoi il faisait cela, il se perdait dans ses yeux, apercevant ce petit côté bleuté autour de ses pupilles. Parfois il souriait, mais souvent il était trop perdu a fixé l'individu pour penser à sourire bêtement. Il ne parlait pas vraiment, il se contentait se regardait avant de continuer sa route. Parfois sa main effleurée le bras du porteur de l'anneau des nuages. Un geste qu'il ne contrôlait pas réellement.

Cette fois pourtant, Takeshi avait arrêté sa marche. Avalant sa salive, le brun mit un certain temps avant d'ouvrir la bouche. Ce fut lorsqu'il cligna ses yeux noisette, pour regarder de haut en bas celui aux yeux acier qu'il réussit à parler, ou plutôt a simplement dit ce nom qui lui brûlait les lèvres.

« Hibari »

Le ton qu'avait employé Takeshi était à la fois amical et interrogateur, à croire qu'il demandait presque ce que faisait le brun dans ce couloir. Sérieusement, Takeshi ne savait pas du tout ce qui lui prenait, il était comme obsédé par la présence de ce gardien. Ce foutu joueur de base-ball n'avait jamais réellement pensé à autre chose qu'au base-ball, et voilà que ce type débarqué dans ses pensées foutues adolescence, foutue neurone, et foutue réveil qui ne faisait pas correctement son travail en cette belle matinée.

C'était assez impoli de regardait quelqu'un de cette manière, mais c'était surtout suicidaire d'adresser un tel regard à l'ancienne terreur de son collège. Il n'était pas conscient, de toute façon Takeshi était connu pour faire des choses stupides, son cerveau fonctionner avec beaucoup trop de retard, il comprenait ses conneries avec du retard. Mais ce type, il le regardait aussi, alors Takeshi continuait à le fixer, soutenant ce regard à la fois dur et hypnotisant. Promit, la prochaine fois qu'il cligne des yeux, il retourne à ses occupations.




Spoiler:
 


Dernière édition par Yamamoto Takeshi le Sam 15 Avr - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari Kyôya avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 370
Date d'inscription : 11/12/2012

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Tonfas
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Sam 15 Avr - 16:48


Vivre dans le déni, à l'Américaine ft. Takeshi
© Hibari Kyôya

Kyôya a toujours été plutôt prudent dans ce qu'il entreprenait, choisissant toujours les chemins où il était certain de vouloir être. Rares étaient les décisions impulsives qu'il a pu prendre, sur le moment ou sur un coup de tête, tout simplement parce qu'il tenait bien trop à la réassurance que lui procurait le fait de savoir ce qu'il faisait.

C'est pourquoi, Yamamoto Takeshi était un élément complètement impromptu dans sa vie, qui perturbait tout sens et signification de ses actes passés. La façon dont il y a fait irruption est similaire à son élément : la pluie est soudaine, ne laissant ruisseler ses gouttes que lorsqu'un front froid rencontre un front chaud dans le ciel.

Leur relation était simplement bizarre. Incongrue. Dénuée de sens. Si l'on en faisait une analogie à travers un tableau, ce serait très certainement l’œuvre la plus étrange que vous n'ayez jamais vue. Il n'y avait pas tant de passion, mais beaucoup trop de sentiments aussi forts que fugaces. En une phrase, Yamamoto plaisait beaucoup à Hibari. Et bien plus qu'il ne le voudrait.

Maintenant qu'il y repensait, tout remontait à cette période remplie de tension qu'était la fac...


Kyôya aimait beaucoup les bâtiments clairs et sobres de l'université de Namimori. Il savait que lorsqu'il s'y trouvait, il pouvait oublier un instant sa vie mafieuse et laisser tomber sa double identité. Il n'y avait cependant rien de pire que de devoir côtoyer des civils et de devoir interagir avec des innocents quand on avait les mains ensanglantées. C'est pourquoi il préférait s'isoler dans les couloirs pendant que les étudiants et le personnel s'affairaient sur leurs occupations respectives.

Et, à ce moment là, c'était précisément ce qu'il faisait lorsqu'il fut interrompu par une voix qu'il ne connaissait que trop bien.

« Hibari »

Lorsqu'il releva les yeux pour jauger celui du gardien de la pluie, Kyôya fut quelque peu surpris de se faire dévisager.

Cela arrivait beaucoup en ce moment... dès qu'ils croisaient leur regard, ils semblaient ne plus pouvoir détacher leurs yeux l'un de l'autre. Parfois, alors que l'autre était simplement de passage, un coup d’œil se glissait sur sa silhouette, quelque chose d'incontrôlable qu'il trouvait un peu indécent pour être tout à fait honnête. Il arrivait par moment que leurs mains se frôlent l'une l'autre, volontairement ou par accident, là était la question. Plein de petites choses qu'il remarquait comme ça.

« Yamamoto Takeshi. Que fais-tu là au lieu d'assister à ton cours ? »

Il n'y avait rien d'agressif dans sa voix, il avait perdu l'irritation qui empreignait son ton dès qu'il ouvrait la bouche depuis qu'il a commencé à se salir les mains. C'était une question qu'il avait à moitié murmurée, parfaitement innocente et dont la réponse en elle-même ne lui intéressait pas tant que ça.



Dernière édition par Hibari Kyôya le Sam 15 Avr - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Takeshi avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 323
Date d'inscription : 06/11/2014
Talent : Baseballeur

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Katana
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Sam 15 Avr - 17:44





«Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé»

-----------------------------------------------


Ah... Oui son cours, c'était une bonne question, Takeshi avait presque oublié sa venue première dans ses longs couloirs. Ce n'était pas sa faute, il était comme happé  par le regard de l'alouette, si bien que l'idée d'aller en cours lui avait échappé. Heureusement pour lui, Hibari ne lui posait pas cette question armée de Tonfas, heureusement pour lui, les gardiens des nuages ne semblaient pas réellement intéressaient par la réponse.

Pourtant, Takeshi allait répondre, et entendre la voix de la terreur de Namimori réussit à le désenvoûter. Ses yeux parcouraient donc les couloirs, regardants à côté d'Hibari, à la recherche d'une quelconque âme qui se pavaner dans ce lieu. mais rien, ils étaient tous les deux, et seuls. Le joueur de base-ball se mit alors à sourire, glissant maladroitement une main sur sa nuque, échappant un léger rire d'entre ses lèvres.

« Hahaha, tu vas rire, mais j'me suis perdu, c'est un vrai labyrinthe !»

Rire? Hibari ne pouvait pas rire pour une chose si stupide,  Takeshi le savait pourtant, il n'avait pas pu s’empêcher de parler inutilement. Il ne mesurait pas ses mots, jamais, et malgré ces quelques années passées, l'abruti de baseballeur continué à être le gars simplet qui ne penser qu'à rire. Il avait parfois du mal, ses yeux avaient vu beaucoup de choses depuis, le petit gars sympa qui manié que la batte de Base-ball, c'était fini. Jamais avant sa rencontre avec Reborn, il ne pensait un jour pouvoir se salir autant les mains, Reborn l'avait dit, c'était un tueur né. La pluie qui nettoie les ennemis.


Takeshi avait répondu à cette question, c'était donc à lui de demander ce que faisait son homologue des nuages ici même alors que les cours avaient commencés. Il hésita, cherchant du regard un point imaginaire derrière Hibari, tout en continua de frotter sa main sur sa nuque. Hibari ne répondrait certainement pas, la vie de l'alouette ne le regardait pas, il était bien trop détaché des autres.

Et puis merde, Yamamoto avait déjà vécu pire dans la vie que de se faire courser par Hibari armé de tonfas, il pouvait bien se permettre de poser une petite question sans risquer sa vie, ils avaient tous deux grandi depuis le collège. Retirant sa main qu'il plaça dans sa poche son regard dévia du couloir, pour se poser de nouveau dans les yeux acier de l'alouette.

« Et toi, tu n'as pas cours ? »

Le début de sa phrase accompagna son sourire. Ce long et large sourire qu'il possédait depuis toujours, était une fois encore collé sur son visage, pourtant, lorsqu'il continua cette même phrase, ce sourire devenait de plus en plus petit, un léger sourire à la fois timide et joueur. Étrangement il se rappela l'une des phrases que l'un de ses sempai lui avait dite à son entrée au collège de Namimori, "on ne joue pas avec Hibari" Si, ce gars le voyait parlé ainsi à Hibari, il ferait une crise cardiaque.

« Tu pourrais me montrer la salle H120 ... ?»


L’espoir faisait vivre, Takeshi avait tenté une approche, et une fois encore il n'avait pas réfléchi. Au moins, ça changeait de ses longs regards sans aucun mot qu'ils échangeaient. Et puis si Hibari accepté cette petite demande a vrai dire, il n'y croyait pas vraiment - il n'aurait plus d'excuse pour arriver en retard pour le cours de... le cours de quoi d'ailleurs ? lui-même se souvenait plus.


Le porteur de katana avait toujours ses yeux plongeaient dans ceux d'Hibari, si le regard changé, il pouvait toujours faire demi-tour, et peut-être ce mettre à courir. Quoi? On ne perdait pas ses habitudes! Depuis le collège, c'était: Tu fais une bêtise, tu vois Hibari, tu cours !

Le soir venu, Takeshi se demanderait sûrement pourquoi il regardait autant Hibari, c'était toujours comme cela, ce petit jeu de regard avait commencé depuis quelque temps, et aucun deux ne semblait vouloir parler de cette tension. S'il n'y avait eu que des regards, le baseballeur ne se retournerait pas l'esprit, mais il y avait ses moments de silence, les petits effleurements, ses yeux qui dérivaient tantôt sur les lèvres d'Hibari et cet étrange sourire qui apparaissait quand il entendait quelqu'un parlé du porteur de Tonfas.




Spoiler:
 


Dernière édition par Yamamoto Takeshi le Sam 15 Avr - 23:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari Kyôya avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 370
Date d'inscription : 11/12/2012

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Tonfas
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Sam 15 Avr - 19:09


Fantômes du passé, miroir du futur ft. Takeshi
© Hibari Kyôya

Les cours... La mention des cours fit sourire Kyôya. Les coins de ses lèvres s'affaissèrent cependant aussitôt qu'ils se relevèrent. Quel était le besoin, finalement, d'aller en cours et d'étudier ? De travailler ? D'obtenir son diplôme ? Il n'a jamais su ce qu'il voulait vraiment faire, mais une chose était sûre, dans l'état actuel des choses, il n'était certainement pas à l'université pour étudier. Les mafieux n'ont pas besoin de diplôme pour exercer leur métier. Tout ce dont ils ont besoin, c'est du sang-froid et de la brutalité. Pour pouvoir survivre, il n'y avait qu'un seul moyen. Une seule question se posait : tuer ? ou... mourir ?

Kyôya ravala ses pensées sombres. Il réfléchit un instant à la réponse qu'il allait donner et décida finalement de ne pas répondre à la première question. Pour éviter de trop parler. Certainement, il savait où se trouvait la salle H120, elle était actuellement à l'autre bout du bâtiment... dans le sens contraire que Yamamoto prenait, en fait.

« Ne me dis pas que tu es venu jusqu'ici en cherchant la salle...? »

Le brun arqua un sourcil d'un air perplexe. Il avait du mal à croire que son homologue de la pluie était si désorienté qu'il s'était retrouvé à l'autre bout de sa destination. Il contempla longuement le sportif, qui semblait ne pas être très concentré, son regard vacillant autour de lui.

Maintenant qu'il y repensait, il ne savait pas grand chose des autres gardiens... ni même de son boss, pour être tout à fait honnête. Sa connaissance de ses collègues se limitait à leur nom, et, pour certains, leur situation familiale. Yamamoto Takeshi était un peu particulier, cependant. Il semblait retenir plus facilement les détails le concernant, pour des raisons obscures. Il savait, par exemple, que sa présence ici était possible uniquement parce qu'il était bon sportif. Détail insignifiant.

« J'ose espérer que tu sais que la salle que tu cherches est à l'autre bout du bâtiment... »

Il fronçait légèrement les sourcils en murmurant la suite de sa réponse.

« Je peux t'y emmener, mais tu n'as plus intérêt à te perdre la prochaine fois. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Takeshi avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 323
Date d'inscription : 06/11/2014
Talent : Baseballeur

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Katana
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Sam 15 Avr - 20:45





«Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé »

-----------------------------------------------


La surprise était de taille, Takeshi avait demandé ce petit service sans vraiment penser qu'Hibari accepterait. Bon, il avait espéré un oui, mais il y a une différence entre l’espoir et la réalité. Le brun avala un hoquet de surprise lorsqu'il réalisa ce que venait de dire le gardien des nuages. Son homologue Vongola allait donc le conduire jusqu'à sa salle de classe. Il espérait juste que le prof accepte de le prendre avec ses 30 minutes de retard.

Un sourire se dessina sur ses lèvres, alors qu'il lâcha un léger rire gêné. Bon, il était réellement perdu, au point d'atterrir à l'autre bout du campus. D'habitude sa salle était dans les environs, le changement de dernières minutes l'avait pris de court, il ne connaissait que trop mal les autres bâtiments, c'était le petit nouveau.

« Haha, Hibari est vraiment gentil, merci »


Un léger clin d'oeil fut adressé au gardien des nuages, avant que le brun ne le suive en direction de la salle qu'il cherchait. Marchant légèrement en retrait, préférant laisser une petite marge entre lui et Kyoya -sachant qu'Hibari n'aimait pas les herbivores collants- Takeshi admira quelque temps les couloirs fraîchement décorés de prospectus indiquant la soirée d’intégration. Note à lui-même, y aller avec Tsuna même s'il n'était pas à la fac, cela peut être plaisant.

Doucement, et inconsciemment, ses yeux dérivèrent sur la silhouette fine de son camarade, parfois il se demandait comment une force pareille pouvait être contenue dans une personne plus petite que lui. Même de dos Hibari dégageait quelque chose, on ne pouvait que le craindre et le respecter grâce à cette aura. Puis ses yeux continuèrent leurs routes jusqu'à se stopper sur...

Bon une bonne claque mentale devait être attribuée à Yamamoto, relooker ainsi Hibari, c'était de la folie. À peine la claque mentale distribuée, qu'il remarqua que son camarade, c'était arrêter. La classe était désormais face à eux. Remerciant Hibari, le brun commença à s'approcher en direction de la porte. La clenche entre la main, il resta quelques instants ainsi, avant de se retourner pour faire face à ce cher Kyoya.

« Pour te remercier, ça te dit qu'on aille... j'sais pas trop... Manger un truc ensemble? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari Kyôya avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 370
Date d'inscription : 11/12/2012

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Tonfas
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Dim 16 Avr - 15:05


Peut-être que oui, lapsus révélateur ft. Takeshi
© Hibari Kyôya

Après l’avoir mené à sa destination, Kyôya s’arrêta et attendit que son junior rejoigne finalement son cours. Il l’observa s’arrêter un moment devant la porte de la salle de classe, la main crispée sur la clenche, avant de se retourner pour lui faire face. (Il eut un petit moment de recul par surprise face au geste, auquel il ne s’attendait franchement pas.)

« Pour te remercier, ça te dit qu’on aille… j’sais pas trop… Manger un truc ensemble ? »

Le plus vieux cligna des yeux, un poil abasourdi par la question impromptue.

A dire vrai, cette journée commençait quelque peu à accumuler un nombre suffisamment conséquent et surtout croissant d’évènements impromptus… à commencer justement par la rencontre inattendue avec le fameux gardien de la pluie, qui était, soyons honnêtes, l’élément phare de sa journée…

Hibari plissa légèrement les yeux, un peu méfiant néanmoins. Il ne savait pas trop comment prendre cette invitation honnêtement, et encore moins comment et quoi y répondre. Cela faisait bien un moment qu’une certaine tension existait entre le gardien du nuage et son homologue de la pluie, mais jusque-là, aucun des deux n’avait encore essayé de briser la glace. Et il avait du mal à comprendre l’initiative de Yamamoto.

Il fallait cependant qu’il lui réponde un jour. Mais plus le silence durait et plus il lui était difficile de trouver ses mots. Hibari Kyôya n’était, après tout, pas connu pour être le plus éloquent ni le meilleur des partenaires de conversation. Il entrouvra donc ses lèvres, se préparant à refuser l’invitation de la façon la plus naturelle qu’il lui soit.

« Oui, pourquoi pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Takeshi avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 323
Date d'inscription : 06/11/2014
Talent : Baseballeur

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Katana
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Dim 16 Avr - 21:31





«Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé »

-----------------------------------------------



Bon, reprenons depuis le début. Yamamoto Takeshi, dans sa plus grande bêtise, avait invité Hibari kyoya a... un rendez-vous? Enfin ça ne sonner pas réellement comme un rendez-vous, il souhaitait simplement le remercier de son aide, et peut-être en profiter pour en apprendre plus sur son camarade. Non, car, Hibari était un vrai mystère.

« Hahaha, aucun souci je...»

Doucement, mais sûrement l'information grimpa jusqu'à son cerveau. Hibari avait accepté. Takeshi glissa instinctivement les yeux vers le plafond, remerciant à voix base le saint qui vieille sur lui. Mon Dieu, il rêvait, ou alors le gardien des nuages avait autre chose en tête, comme un combat par exemple. Non, car, il avait un match de prévue dans une semaine et avoir le bras casser ne l'enchanter pas.

« Ah! Génial! eh bien... Tu es disponible demain soir?»

Bon, il devait absolument trouver une idée intéressante, si Hibariappréciait la soirée, il aurait peu être une chance de revivre cette expérience. Il imaginait déjà la tête de Tsuna et de compagnies lorsqu'il raconterait que le grand Hibari avait accepté de sortir avec lui. Ce n'était qu'une sortie de remerciement, mais étrangement Takeshi pensait davantage à un rendez-vous.  Yamamoto sorti son téléphone, ce dernier était neuf, donnant ledit téléphone à Kyoya, il espérait que ce dernier accepterait d’écrire son numéro. Mais connaissant ce dernier, il n'allait sûrement pas accepter.

« Si tu ne veux pas me donner ton numéro, on peut... Se rejoindre devant la fac?  »

Aller chercher Hibari chez lui était une mauvaise idée, Yamamoto ne savait pas où vivait le gardien des nuages, c'était un véritable mystère. Il invitait au restaurant était sûrement pire, son père passerait la soirée à chanter que son fils, son cher Takeshi avait enfin eu un rendez-vous. Son père était quelque peu désespéré de ne voir aucune fille fréquenter son fils, si bien qu'il pensait dur comme fer que ce dernier était gay.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari Kyôya avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 370
Date d'inscription : 11/12/2012

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Tonfas
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Ven 21 Avr - 13:37


Rendez-vous galant, à la chandelle ft. Takeshi
© Hibari Kyôya

Au moment où les mots quittèrent sa bouche, le sourcil droit de Kyôya tresaillit. Il fallait le comprendre... ce qu’il avait dit et ce qu’il voulait dire n’avaient pas tout à fait la même signification, et il était loin de se douter que son cerveau faisait parti de ces esprits qui forçaient la vérité en dehors de la bouche. C’était en effet un lapsus plus que révélateur des pensées les plus profondes et intimes qui hantaient sa pensée. Une trahison du plus haut degré… par sa propre personne, qui plus est. C’était une faiblesse.

Il se sentit quelque peu mal à l’aise quand il se rendit compte de sa réalisation. Et pendant qu’il était dans la gêne et l’embarras, il devait aussi penser à la réponse qu’il allait donner à son homologue de la pluie. Jamais n’avait-il déjà subit une telle humiliation… par sa propre personne, encore une fois.

Le gardien du nuage réfléchit à son programme pour le lendemain. Il cogita un bon moment, ne voulant rater aucun évènement qui pourrait lui servir d’excuse pour se désister. Finalement, il abandonna lorsqu’il se rendit compte qu’il n’avait rien prévu durant ses vacances à Namimori, à part se reposer en se balandant dans sa ville bien-aimée.

« Je suppose que… oui, demain soir. Devant la fac. A quelle heure ? »

Kyôya voulait éviter de donner un moyen au gardien de la pluie (et à lui-même par la même occasion) de communiquer avec lui quand il le voulait. D’un autre côté, au fond de lui-même, il était plus que volontaire pour se lier à Yamamoto… Apprendre à le connaître. Nouer une relation. Une amitié ? Ou peut-être plus ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Takeshi avatar
Gardien
Fidèle guerrier
Messages : 323
Date d'inscription : 06/11/2014
Talent : Baseballeur

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes: Katana
Anneaux: Rang D
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   Ven 21 Avr - 22:50





«Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé »

-----------------------------------------------


La réponse était plus que positive, si bien que Takeshi ne pouvait que sourire de plus en plus face au gardien. Vu l'heure, il se devait de se dépêcher, bien que parler avec Hibari fût bien plus intéressant qu'aller en cours, il avait perdu assez de temps. Alors, il se retourna, attrapant une fois encore cette clenche.

« 19 heures, ça serait parfait !»

Puis la clenche s'abaissa, le seul problème, c'est que le brun n'avait pas enclenché cette dernière, et lorsque la porte s'ouvrit, Takeshi n'eut aucun réflexe, prenant la porte de plein fouet. Les deux mains posaient sur son visage, le brun peut voir une jeune femme sortir de la classe.

« Ya... Yamamoto-kun! je suis désolée!»

Tapotant la tête de la jeune fille, pour signaler que ce n'était rien, le brun entra doucement dans la salle, frottant son nez endolori. Heureusement, il n'avait rien, juste un mauvais coup, mais la douleur s'atteignait déjà. Un signe de la main, et le brun disparut, se glissant vers une place libre du grand amphithéâtre. Arriver 30 minutes en retard, et se faire autant repérer, Yamamoto était le seul à faire ce genre de chose ici, il regrettait presque son quotidien avec Tsuna.

Se tenir droit comme un piquet sur sa table était réellement compliqué, d'autant plus que le brun n'avait qu'une envie. Enfin deux pour être précis. Hurler qu'il avait réussi à ce qu'Hibari accepte de le voir, et de deux, qu'il avait rendez-vous avec lui. Bon s'il osait ouvrir la bouche sur ce genre d’information, il se ferait certainement mordre à mort.

L'attente n'était pas la pire chose que Yamamoto avait vécue, non, la pire, c'était le fait qu'il arriva en retard à ce rendez-vous. 3 minutes de retard, ce n'était pas la mort, mais faire attendre Hibari, c'était sûrement à l'encontre des règles de Namimori, ou un truc comme ça. À peine essouffler remercions ses capacités sportives- Le brun arriva devant le grand bâtiment. machinalement, Takeshi releva la manche de son bras droit, regardant alors sa montre. Mais comme cette dernière était portée disparue depuis 3 jours, seule la couleur de sa peau fut devant ses yeux. Soupirant, il désespéra avant de chercher du regard une tête brune se baladant autour du bâtiment. Il pria pour que l'alouette ne soit pas partie. Trois minutes, ce n'était pas la mort, si?

Doucement, le regard du brun dévia sur son reflet dans la vitre. Tapotant sa chemise bleutée, il repensa au visage de son père lorsqu'il l'avait vue, ce n'était pas vraiment son genre de faire attention à sa tenue vestimentaire. D'ailleurs, les habitués du restaurant avaient tous parié sur un rendez-vous galant, s'ils savaient que c'était avec Hibari, tous feraient une crise cardiaque. Bon, objectif, trouver Hibari, Objectif deux, l'emmener au restaurant du centre-ville.


Oulà, c'est rien, la semaine prochaine, c'mon tour de répondre lentement !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback « Ces années, où, on se cherchait, on se regardait et où l'on s'est trouvé» { Kyoya & Takeshi }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» Couple de l'année
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
K. Hitman Reborn ::  :: » Namimori future-