Partagez | 
 

 Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mar 11 Avr - 14:52

Tsuna avait failli y passer. Ouais, bon. Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Surtout quand on a eu un professeur comme Reborn mais, cette fois-ci, ce n'était pas passé loin.

Alors qu'il revenait de chez Dino, il s'était tout simplement arrêté dans un marché touristique se trouvant dans les quartiers Vongola. A la base, il n'était pas censé lui arriver grand chose ici vu que c'était une zone remplie de touristes et de civiles et qu'en plus, elle était en plein quartier Vongola. Quel ennemi oserait s'aventurer ici ? Et pourtant… alors qu'il regardait un stand de jouets pour enfants en se disant qu'il pourrait en ramener un pour Runa, son Hyper Intuition le prévenu d'un danger imminent.

Tout se passa très vite. Il eut juste le temps de sauter par-dessus le stand, en protégeant au passage le marchand, qui ne comprenait rien à ce qu'il se passait, lorsque des coups de feu retentirent. Le mec à côté de lui tremblait des pieds à la tête en se demandant ce qu'il se passait. Tsuna entendait les cris apeurés des gens qui s'enfuyaient et se cachaient comme ils le pouvaient.

Il sortit son arme à feu sous le regard médusé du marchand qui chuchota, terrorisé :

    « C'est quoi ça ? Une arme ??! Vous êtes de la Mafia ?! »


Tsuna lui fit signe de se taire et jeta un coup d'oeil par-dessus le stand pour voir qui avait tiré. Une famille ennemie ? Des terroristes (c'était à la mode ces derniers temps. Monde de merde) ? Ou juste un fou furieux ?

A première vue, c'était bien la Mafia. Il le savait à cause des flammes et des boîtes armes/animales. Ils étaient nombreux et semblaient le chercher.

Tsuna jura en japonais. Il avait aussi vu des passants qui gisaient par terre. Mort ou blessé ? Peut importe, tout ceci était de sa faute. Il rangea son flingue qui lui étaient d'aucune utilité, envoya un message rapide à Gokudera tout en gardant un oeil sur ses ennemis qui se rapprochaient doucement de leur cachette et enfila ses moufles avant de passer en Hyper Mode. Il n'avait plus besoin de bonbon pour faire ça.

Quand les ennemis furent assez proche, il activa sa boîte animal et laissa l'effet de surprise à Natsu. Le lion - adulte maintenant - sauta en rugissant sur ses ennemis et Tsuna en profita pour sortir de derrière le stand et leur balancer un bon X Burner dans la tronche.

Ce fut un bon gros bordel. Ils avaient l'avantage du nombre mais, heureusement pour lui, Tsuna était quand même plus fort en terme de flamme et d'équipement. On ne devenait pas Parrain pour rien.

Et après un bel échange de tirs mêlant balle réelle et flammes, on put entendre au loin les sirènes de police. Il était temps pour la mafia de partir s'ils ne voulaient pas se retrouver en prison. Tsuna aussi évidemment.

Tsuna s'enfuit sans demander son reste. Se protégeant des derniers tirs à l'aide de son Combio Forma avec Natsu, il réussit à atteindre une rue adjacente en volant. Une fois à l'abri des regards, il interrompit son Hyper Mode et s'enfuit en courant. Il savait que dans ce quartier, il ne risquait pas d'être « fiché » par les flics vu que le chef du commissariat de la région était corrompu par les Vongola mais il préférait quand même ne pas être sur les lieux quand ce dernier arriverait.

Une fois assez loin et se sentant hors de danger, il s'arrêtait pour reprendre son souffle. Il sentit alors une douleur au niveau du ventre et remarqua qu'il saignait. Sous l'effet de l'adrénaline, pendant le combat, il n'avait rien remarqué et maintenant qu'il se calmait, son corps le rappelait à l'ordre. Il souleva donc sa chemise - qui était blanche à la base et qui était devenue rouge sombre au niveau de la blessure - pour regarder ce qu'il en était.

Ce n'était - heureusement - rien de grave. En tout cas, rien qui nécessitait une intervention chirurgicale d'urgence. Et d'ailleurs, les urgences seraient sans doute surchargées par tous les blessés du marché. Il n'avait pas sa place là-bas. Il ne méritait pas de se faire soigner alors que tous ces gens avaient été blessés par son unique présence au marché.

Il ferma donc sa veste de costume pour cacher la blessure et envoya un message à Gokudera pour dire qu'il allait bien et lui demander de venir le chercher en lui indiquant où il se trouvait. Il enverrait quelqu'un d'autre chercher sa voiture au parking du marché demain.

Une fois de retour chez lui, toujours en ayant caché sa blessure aux autres, histoire de n'inquiéter personne, il alla directement dans sa chambre en inventant qu'il avait des choses urgentes à régler avant le dîner du soir et une fois dans la salle de bain, il enleva sa veste et sa chemise pour regarder de plus près l'étendue des dégâts.

Retirer sa chemise fut une horreur car le sang avait collé le tissu contre sa blessure. La balle l'avait frôlé laissant une brûlure accompagnée d'une entaille assez profonde. Si la balle avait été un peu plus à droite, elle aurait touché son foie. Il avait eu de la chance sur ce coup.

Il prit la trousse de secours dans l'armoire de la salle de bain et sortit une bouteille de désinfectant et commença à nettoyer la plaie, légèrement tremblant. Une fois que c'était fait, il attrapa du fil chirurgicale et une aiguille (la chance d'avoir une épouse infirmière et mama de la Mafia xD) et entreprit de se recoudre tout seul. Il avait déjà vu Maria le faire… Ca n'avait pas l'air trop compliqué… ou pas. Rien qu'essayer de passer le fil dans le chas de l'aiguille tout en gardant une compresse sur sa plaie qui saignait était toute une affaire.  

C'est après avoir foutu du sang un peu partout dans la pièce et s'être assis sur le wc (avec le couvercle baissé of course) qu'il finit tout de même par y arriver et s'apprêtait à se recoudre tout seul comme un grand quand la porte de la salle de bain s'ouvrit…



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mar 11 Avr - 18:48

Être la ‘mama’ d’une Mafia signifiait à la fois tout et peu de choses. C’était un rôle flou mais qui demandait beaucoup d’investissement malgré tout. Maria avait accepté les charges liées à ce rôle par amour pour Tsunayoshi, lequel ne l’avait jamais laissé dans l’ignorance dès que leur relation s’était faite plus charnue. Et puis, entre temps, elle avait appris que son père lui-même avait été un Vongola, de la branche américaine. N’était-il pas logique, donc, de perpétrer la lignée, dans un certain sens ? Souvent, Maria s’était imaginé la réaction de son père en apprenant que sans vraiment suivre son chemin à lui, elle avait épousé son Boss en devenir. Théâtralisation amusante s’il en est, la mama Vongola savait pourtant qu’elle ne la remplacerait jamais par une vérité vraie.

Elle n’avait pas le statut de combattante, loin de là. Ne maniant ni flammes ni boîtes étranges, Maria était une cible plus ou moins privilégiée des potentiels ennemis de la famille, mais elle n’en avait cure. Elle refusait de se cacher derrière son époux et de rester une femme au foyer. Bien qu’elle aurait aisément pu se passer de pratiquer une activité professionnelle, Maria avait terminé ses études dans le domaine médicale et exerçait désormais à l’hôpital local, au service des enfants – sa spécialité étant de gérer les grands brûlés, pauvres petites choses que souvent les parents eux-mêmes délaissaient. La Sawada était un peu leur rayon de soleil, dans une certaine mesure.

Mais aujourd’hui était son jour de congé, aussi avait-elle trouvé occupation chez elle, à la maison, au cœur du manoir Vongola. Elle n’était pas rassuré, notamment parce que Tsunayoshi était partie en mission. Elle n’arrivait presque jamais à calmer ses nerfs dans des moments pareils ; surtout que sa fille faisait la sieste et ne pouvait donc pas monopoliser toute l’attention de sa mère sur elle. Le nez plongé dans un bouquin sans pour autant parvenir à s’y détendre complétement, l’ex-Jenkins ne pouvait retenir un mauvais pressentiment.



Rien à faire, impossible de se changer les idées. Ce dut d’ailleurs à cet instant-ci qu’on vint l’informer, pour son plus grand bonheur, que Tsunayoshi était de retour. Elle n’accueillit guère la nouvelle de la façon dont on aurait û s’y attendre, sautant de joie à l’idée que son époux soit de retour. Du tout. Car il n’était pas venu la voir directement, chose à laquelle il ne dérogeait que très rarement. Il s’était, d’après les dires de la personne l’ayant informé, enfermé dans leur chambre conjugale.

Ok, très bien. D’accord. Une colère sourde gronda immédiatement dans les entrailles de Maria. Elle connaissait Tsuna mieux que personne et savait bien que quelque chose clochait sévèrement, pour le coup. Prenant une grande inspiration, la Sawada posa son libre sur la table toute proche, se leva et adressa un sourire aimable à son informatrice. Pas de raison d'être mal-aimable avec quelqu’un qui n’avait fait que l’informer. Enfin, Maria se propulsa en marche vive jusqu’à sa chambre où elle ne trouva personne, bien entendu. Cependant, du bruit dans la salle de bain privative lui indiqua bien vite que l’être qu’elle pourchassait était reclus ici. Soit.

La métisse étira ses doigts avant de poursuivre son avancée puis, une fois devant la porte de la salle d’eau, ne prit même pas la peine de s’annoncer. Elle ouvrit la porte d’un coup sec, prête à faire fondre son courroux sur Tsunayoshi. Son sang ne fit qu’un tour et l’expression de son visage le montra parfaitement. Tremblant de la tête aux pieds, elle s’approchait et décolla une gifle bien sentie à son mari. Cela ne lui arrivait que très rarement.

« Sawada Tsunayoshi… Espèce d’idiot ! »


Son instinct d’infirmière ne perdit cependant pas une seconde, elle vira d’une claque sur la paume supérieure les mains de son cher et tendre essayant de se rafistoler tout seul et s’installa à côté de lui sur un tabouret avec le matériel en main.

« Teme, tu pensais que je n’allais pas m’en rendre compte ? Tu m’as prise pour une imbécile ?! »

Sa colère transpirait par tous les pores de sa peau, vraisemblablement.


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Jeu 13 Avr - 23:39

Tsuna sursauta quand son épouse entra d’un coup dans la salle de bain. Oups. Il fut tellement surpris qu’il se piqua avec l’aiguille.
Il n’eut même pas le temps de dire un mot que Maria fut devant lui et le gifla de façon magistrale.

Heureusement qu’il était assis car il serait tomber, n’ayant plus de force dans le corps à cause de sa perte de sang. Cependant, malgré la surprise et la douleur, il ne fit aucun commentaire et laissa son épouse se charger de le soigner. Après tout, c’était son métier. Elle était la mieux placé pour ça.

Silencieux, il la laissa faire sans rouspéter pour la gifle. Il pensait, au fond de lui, qu’il l’avait bien mérité. Tout d’abord, il n’avait pas tenu sa promesse envers son épouse de venir le prévenir dès qu’il rentrait mais en plus il se sentait affreusement coupable pour toutes les victimes de cet après-midi. Une simple claque au visage, c’était rien comparé aux vies qui s’étaient brisées suite à la fusillade. Combien de personnes avaient été tuées ? Et combien seraient traumatisées à vie au point de ne plus oser sortir de chez soit… Il n’avait même pas le courage de mettre la télévision pour voir ce qui se disait aux infos. Et ne parlons pas des autres victimes (collatérale ou non) de leur combat contre les Millefiore depuis plusieurs années !

Maria continuait à le rafistoler habillement. Elle était toujours en colère. Ca se voyait sur son visage mais malgré tout, Tsuna la trouvait magnifique et ce, même si elle fronçait les sourcils d’un air furieux. Résultat, il se sentit encore plus coupable. Coupable pour l’inquiétude qu’elle devait ressentir tous les jours. Coupable pour cette vie pas franchement facile qu’il les faisait mener, Runa et elle. D’ailleurs, quand il repensait à sa fille, il se sentait encore plus coupable. Ben oui, actuellement, c’était Runa l’héritière directe des Vongola. Ce serait donc elle qui devra devenir le prochain boss de la famille.
Si seulement il avait tenu sa promesse de détruire les Vongola comme il l’avait dit si naïvement devant les esprits des anciens parrains Vongola. Au moins, ils n’auraient pas à subir tout ça, sa famille et lui. Et ses gardiens et amis non plus d’ailleurs.

Mais bon, Tsuna n’était pas doué pour tenir ses promesses. La preuve était qu’il était revenu blessé alors qu’il avait promis à son épouse de faire attention et qu’en plus il n’était pas venu lui dire qu’il était rentrer.

Il se sentait nul et coupable et il avait envie de pleurer. Il ravala un sanglot et marmonna « Gomen… », le visage sombre. Il ne savait même pas pourquoi il s’excusait. Pour tout, sans doute.



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Ven 14 Avr - 17:53

Maria était toujours furieuse, bien entendu. Son sang chaud ne redescendrait pas en une seconde à peine, inutile de rêvé à ce sujet. Pour autant, alors qu’elle serrait les dents tout en s’affairant aux coutures de son mari, la jeune ‘mama’ réalisa que les choses n’étaient peut-être pas aussi graves qu’elle l’avait imaginé. Souvent en train de se faire des films pas possibles, l’ex-Jenkins en oubliait que parfois, la réalité ne rattrapait pas la fiction. C’était présentement l’un des cas de figure dans lequel elle baignait. « Ça fait mal ? Tant mieux ! »

Tsunayoshi était certes blessé, mais il était bien vivant – preuve en était les abondants saignements qu’elle avait dû juguler et contre lesquels elle avait gagné. Et sa notion conservée de la douleur, aussi. Déjà, sa respiration, rendue auparavant saccadée à cause du stress de voir ainsi son aimé, commençait à doucement se réguler. Elle réalisa qu’elle était passée, malgré tout, à deux doigts d’une terrible catastrophe. La plaie n’était pas mortelle – elle venait de terminer sa suture, d’ailleurs – mais à quelques centimètres près… Un frisson réprima dans un premier temps des paroles qui auraient pu être rassurantes pour Tsunayoshi. Tant pis pour lui.

Et puis, fatalement, après le coup de sang vint la suprématie de la peur pas encore tout à fait envolée. Tout en rangeant son matériel – sans oublier de laver ses mains, cette fois -, Maria senti ses yeux la piquer, la démanger fortement. Elle savait bien quelle était la cause de tout ceci, elle était bien loin d’être sotte, tout de même. Venant donc se rassoir près de son époux, la métisse n’osa pas le regarder dans les yeux. Quelque chose sembla alors l’animer, tout à coup, sans qu’elle ne parvienne à mettre de mots distincts dessus. « Est-ce que tu réalises ? Tu réalises ce que ta démarche idiote aurait pu causer si ta blessure avait été plus importante ? Tu réalises qu’à deux centimètres près, Runa se retrouvait orpheline et père et moi veuve dans la foulée ? »

Regardant sans le voir le sol de cette salle de bain, Maria ne put retenir un frisson. « Je sais que je vais paraître égoïste, mais je me fiche des autres. Si tu rentres blessé, c’est souvent à cause des autres. Si tu n’as rien dit, comme aujourd’hui, c’est encore à cause des autres, tes gardiens. » Soudainement son regard vint rencontrer celui de son homme. « Et moi ? Je suis les autres, aussi ? »

Il y avait un mélange indéfinissable dans le regard de Maria, qui faisait qu’elle-même n’était pas réellement sûre de ce qu’elle ressentait dans l’instant.


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Sam 15 Avr - 22:42

Tsuna était resté silencieux pendant tout le soin de Maria. A part son « Désolé » il n’avait rien dit d’autre, attendant sans doute le courroux de sa bien aimée. Qui ne tarda pas à venir d’ailleurs.

Elle déballa donc tout ce qu’elle avait sur le coeur et Tsuna comprenait sa colère et son inquiétude mais il fut tout de même piquer à vif. A croire qu’il s’était mit en danger délibérément ! Il avait envie de répondre à son épouse qu’il n’avait rien fait d’imprudent. Sa mission c’était super bien passé ! Il avait même eu le temps de boire un verre chez Dino. Non, le soucis c’était qu’il s’était fait attaquer à même pas 1km de chez eux. En plein dans le territoire Vongola. Qui aurait pu croire que des ennemis seraient apparut à cet endroit ? Certes, il aurait du rester sur ses gardes mais est-ce que ça voulait dire qu’il ne pourrait plus vivre normalement ? Aller au magasin normalement ? Rendre visite à un ami comme Dino, comme une personne normale ? Et plus tard, conduire sa fille à l’école comme un papa normal ?

Eh bien non. Il l’avait bien compris, ce ne serait plus jamais normal après ça. Tsuna était même persuadé que Gokudera, suite à l’attaque, avait déjà commencé à planifier des tours de gardes autour du manoir et en ville. Il savait aussi que dès lundi, Maria irait travailler avec non pas un mais trois garde du corps qui la suivrait de loin, discrètement, sans qu’elle se doute de quoique ce soit.

Mais voilà. Tsuna ne pouvait pas se justifier. Que dirait Maria si elle apprenait que c’était tellement devenu dangereux dehors qu’ils pouvaient se faire tirer dessus dès qu’il mettait un pied en-dehors du manoir ? Il fallait à tout prix que Tsuna rétablisse la sécurité dans le quartier Vongola. Au moins pour son épouse et sa fille. Pour qu’elles puissent vivre en paix sans crever de peur dès qu’elles mettraient un pied dehors.  

Du coup, il ne dit rien, ne se justifiant pas et baissa la tête d’un air coupable. Car oui, il se sentait toujours aussi coupable que tout à l’heure. Ca, ça n’avait pas changer. Il finit tout de même par ouvrir la bouche :

« Je… je ne voulais pas te le cacher mais j’avais la tête ailleurs en revenant… »

C’était vrai. Débile. Mais vrai. Pendant tout le trajet du retour, il n’avait fait que penser aux victimes de l’attaque. Aux morts qu’il avait sans doute encore causé. Et cette fois directement. Il ne savait pas dire pourquoi il n’était pas venu chercher son épouse pour qu’elle le soigne. Peut-être était-ce un acte manqué ? Une façon pour lui d’expier sa faute ? Une blessure que seul lui pouvait soigner. Un fardeau que seul lui pouvait porter.

Et pourtant, Maria était là. Et elle avait fini de le soigner. Car elle était son épouse. Qu’ils étaient liés par les liens sacrés du mariage. Que le poids qu’il portait sur ses épaules étaient aussi sur celles de Maria. Et ce, jusqu’à ce que la mort les sépare.

A cette pensée, il se sentit coupable encore plus et comprit qu’il ne devait pas lui mentir. Qu’il ne devait pas lui cacher la vérité. Alors il changea d’avis et lui raconta tout ce qu’il s’était passé. D’une traite. Il expliqua que la mission c’était bien passée, qu’il avait juste fait un détour au marché histoire de souffler un peu et ramener un cadeau à sa fille et qu’il avait été attaqué. En plein quartier Vongola. Et que cette attaque avait causé beaucoup de dégâts, que des témoins l’avaient sans doute vu se battre contre le groupe ennemi et qu’il serait peut-être rechercher par la police. Qu’il avait sans doute causé la mort de femmes et d’enfants et que, coupable, il n’avait pas voulu se rendre à l’hôpital.

Il lui raconta tout ça, d’une traite et quand il eut fini, sa voix se cassa et il remarqua qu’il était en train de pleurer. Il enfuit son visage dans ses mains, honteux. Ne se souciant pas qu’elles étaient toujours pleine de sang. En cette instant, il avait juste envie de partir loin des Vongola. Loin de la Mafia. Emporté sa femme et sa fille dans un pays lointain où personne ne les retrouverait jamais. A cette instant, il comprit pourquoi son ancêtre avait fuit au Japon.



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Dim 16 Avr - 23:48

Elle aurait pu continuer à le maudire pendant des heures si on lui en avait laissé le temps, sans l’interrompre. Maria était du genre sanguine, surtout depuis qu’elle était devenu une adulte digne de ce nom. Sauf qu’elle n’avait pas imaginé une seule seconde que la carapace de Tsunayoshi se briserait aussi facilement cette fois-ci. Il était tellement secret, tellement difficile à cerner – même pour elle qui était tout de même son épouse - … L’ex-Jenkins ne sut plus comment ordonner clairement ses pensées et encore moins ses états d’âmes dès lors que le Boss Vongola entama son monologue sur ce qu’il s’était passé pour lui aujourd’hui.

Elle réalisa dans le même temps qu’elle avait été très injuste. C’était arrivé sur le ‘territoire Vongola’, Tsunayoshi n’y était donc pour rien. Chaque famille possède son terrain qui lui est propre et dont les limites sont clairement définies dans une sorte de charte, si Maria avait bien compris ce qu’on lui avait enseigné lorsqu’elle avait enfilé le rôle de ‘Mama’, il y a quelques années maintenant. Les franchir était le signe d’une potentielle guerre imminente avec une autre famille, surtout s’il y avait attaqué alors que personne ne prenait le pli de se protéger. Qui irait se promener avec un colt chargé dans son propre domaine, après tout ? La métisse  fut touchée en plein cœur par ces aveux-ci, si bien qu’elle ne sut quoi dire dans l’immédiat, lorsqu’elle vit son mari, son homme, son soleil se heurter à la dure réalité et se laisser aller à pleurer comme un enfant. Cette vision lui fit mal, frissonner jusque dans les os.

Il ne fallait pas qu’elle se laisse aller à paniquer non plus pour autant. Elle devait rester maîtresse d’elle-même. Tsuna comptait sur elle, il lui fallait être ce pilier qui le retenait encore la tête hors de l’eau. C’était son office. A défaut de le protéger convenablement comme Yamamoto, Hayato, Hibari ou tous les autres, elle se devait de le soutenir sur un terrain auquel aucun d’entre eux n’avait accès – ni même idée de l’existence, probablement.

Doucement, donc, elle commença par appliquer un pansement sur la plaie maintenant recousue de son époux, afin d’éviter tout accrochage idiot. Puis, prenant une petite serviette qu’elle imbiba d’eau chaude directement à la source du robinet tout proche. Enfin, obligeant Tsuna à retirer les mains de son visage, elle vint nettoyer le sang qui se trouvait sur ses phalanges avant d’ôter toutes traves d’hémoglobine de ses joues et de son front. Là, ainsi, nul n’aurait pu savoir ce que le parrain Vongola, Dixième du nom, venait de traverser. Nul sauf Maria.

« Là, c’est fini… » Son côté maternel et protecteur, très utile lorsqu’elle s’occupait des enfants de son secteur d’hôpital, ressortait brutalement ; enterrant la violence et la rage qu’il remplaçait par une sincère tristesse et une empathie tout aussi virulente. Maria ramena la tête de son homme contre sa poitrine, lui caressant les cheveux comme elle le faisait avec Runa lorsque cette dernière faisait des cauchemars. Elle voulait l’apaiser. « Ca va aller. Le plus dur est passé. »

Inspiration, expiration. « Tu ne peux prendre sur tes épaules le sort de toutes ces victimes. C’est malheureux, bien sûr, mais qu’y peux-tu ? Ton instinct connait aussi des limites. Si le ciel les a rappelé à lui aujourd’hui, alors tu n’as été rien de plus qu’un outil dans cette démarche ; tu n’as pas à t’en vouloir de la sorte. Calmes-moi, amor. Ce qui est fait est fait. »
Elle vint embrasser le sommet de son crâne, tâchant de masquer le fait que de ses yeux aussi, quelques cristaux liquides s’évadaient.


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mer 19 Avr - 19:09

Tsuna, toujours en train de pleurer, attendait la réaction de sa belle en silence. Il ne savait pas vraiment comment son épouse allait réagir à de tels aveux. Il avait même peur qu’elle décide de le quitter en emportant Runa avec elle. Cette angoisse était ridicule. Il le savait très bien mais elle était quand même là, bien présente. Maria ne l’abandonnerait jamais. Elle n’était pas une froussarde ni une lâche comme, lui, l’était quand il était plus jeune.

Il sentit les mains habiles et douces de Maria lui appliquer un pansement sur sa blessure puis elle vient lui laver doucement les mains et le visage avant de le serrer contre elle avec des mots doux. Tsuna sentit un poids énorme s’envoler et il put se calmer petit à petit.  

Les paroles de Maria était terriblement juste. Il n’y pouvait rien. Mais c’était la culpabilité du survivant. Et ça resterait sans doute présent encore longtemps. Tsuna était quelqu’un de gentil, de compatissant et emphatique. Tout le contraire de ce que devrait être un Parrain de la mafia en gros. Du coup, cette histoire allait très certainement lui rester sur la conscience un bon bout de temps.

Cependant, il finit quand même par se calmer et se redressa en s’essuyant les yeux. Il remarqua alors les larmes de son aimée et il sentit une nouvelle pointe au coeur. Il prit doucement le visage de Maria dans ses mains et essuya une larme avec son pouce avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

Ce fut un baiser bref, légèrement humide et au goût salé à cause des larmes. Tsuna l’interrompu et regarda son épouse, un petit sourire aux lèvres :

« Qu’est-ce que je ferais sans toi ? »

Bonne question. Il serait encore sans doute en train de se charcuter le ventre pour se guérir tout seul en déprimant dans son coin. Comme disait le proverbe, « il y a toujours une femme derrière chaque grand homme ». Eh bien pour notre dixième Parrain c’était clairement Maria.



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mer 26 Avr - 15:43

Elle le sent se calmer, s’apaiser. C’est pour le mieux ; Maria ne saurait apprécier de voir son mari sans dessus dessous. Les faits avaient été commis et ce n’était en rien sa faute. Elle s’en voulait pour la gifle de tout à l’heure mais chassa bientôt cette idée de son esprit ; elle aussi avait fait des choses qu’elle ne pouvait plus effacer alors à quoi bon se torturer avec  de pareilles pensées ? Tsuna était vivant et en bonne santé ; écorché, certes, mais c’était là une perte minime par rapport à ce qui aurait pu arriver si le destin avait décidé de se montrer moins clément. Elle retint un frisson.
Lorsque l’océan de ses yeux rencontra la chaleur du ciel contenue dans les agapes de son mari, la métisse se laissa aller à des pensées plus légères ; et ce fut encore plus le cas lorsque leurs lèvres se marièrent l’espace d’un instant. D’apparence, ce fut un très bref échange, mais si Maria avait pu arrêter le temps de la sorte, elle ne se serait guère gênée.

Il parvint tout de même à la faire rire lorsqu’il s’exprima en quelques mots maladroits. « Oh ça… Tu irais probablement en soirée avec une pin ’up différente chaque soir ! » Elle tentait l’humour, seul remède qu’elle pratiquait encore à tous les niveaux. « Mais étant donné que je suis là, dans tes pattes, je suis au regret de t’annoncer que les pin ‘up vont devoir attendre leur tour. Moi d’abord. »

Elle ne voulait pas qu’il quitte ses bras, pas encore. Maria, après la frayeur qu’elle venait d’endurer, avait plus que jamais besoin de la chaleur de son aimé tout contre elle. « Promet moi qu’aussi longtemps que je serai là, que Runa sera là, tu ne partiras pas, jamais. » C’était peut-être digne d’une simple frayeur d’adolescente, mais Maria  avait besoin d’entendre ces mots, même creux. C’était un gage de sa propre estime, sans doute. Car si Maria était tout à fait prête à être l’ombre de son homme, pour le meilleur et pour le pire, il était hors de question que lui, sa lumière, ne s’étiole avant elle. Car si la lumière éclipse toujours l’obscurité, l’inverse n’est pas empli de la même vérité. Elle savait bien de quoi elle parlait.


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mer 3 Mai - 18:18

La question de Tsuna donna le sourire à Maria. Tant mieux. Il n’aimait pas voir des larmes dans ses yeux. Ca lui fendait le coeur. Et il rigola à son tour en entendant sa réponse.

« Oh ça… Tu irais probablement en soirée avec une pin ’up différente chaque soir ! Mais étant donné que je suis là, dans tes pattes, je suis au regret de t’annoncer que les pin ‘up vont devoir attendre leur tour. Moi d’abord. »

Tsuna ne put résister à l’embrasser de nouveau. Ce baiser dura plus longtemps que le précédent et il eut presque du mal à l’interrompre.

« Aucune pin-up au monde ne pourrait rivaliser avec toi. »

Le silence revint dans la pièce alors qu’il garda sa chère et tendre dans ses bras et il resta comme ça un petit instant jusqu’à ce que Maria lui fasse promettre de ne jamais les quitter Runa et elle.
Tsuna n’aimait pas faire des promesses en l’air mais quand on vivait en tant que chef d’une famille mafieuse, on apprenait à en faire. Plus souvent qu’on ne l’aurait imaginé.

Il resserra son étreinte et déposa un baiser sur son front.

« Je te le promets. »

C’était une promesse bien vide mais il savait que Maria avait besoin d’entendre ses mots alors, comme à chaque fois, il promit.

Il resta un moment comme ça, le temps qu’il le fallait, puis finit par interrompre l’étreinte.

« Je suis désolé de t’avoir inquiété. »

Oui. Car il avait quand même besoin de s’excuser. Au moins pour ça.



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Jeu 4 Mai - 13:12

Des excuses, une promesse. Et voilà. Tout était bien qui finissait –presque – bien. Du point de vue de Maria, tout du moins. Tsunayoshi était auprès d’elle, saint et sauf désormais ; nulle raison de s’inquiéter davantage. Ses baisers n’étaient pas fictifs, la métisse pouvait sentir la force de son mari à travers chaque contact, chaque frémissement. Un délice.

Mais il était aussi grand temps pour lui de se reposer, aussi, Maria se redressa promptement, étirant un peu ses bras au-dessus de sa tête. « Aller, anata, il est l’heure que tu prenne un peu de repos. Je vais rester avec toi et cette fois hors de question que Gokudera, Lambo ou qui que ce soit d’autre perturbe cette accalmie. Je garde ton portable avec moi et je vais aller de ce pas fermer la porte de notre chambre à double tours ! »

Aux grands maux, les grands remèdes. Maria n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ou à laisser qui que ce soit perturber ses plans. Lorsqu’elle avait décidé quelque chose, elle s’y tenait, point final. Nombre d’audacieux avaient pu goûter aux flammes de son courroux pour avoir osé l’importuner durant un moment inapproprié, d’ailleurs…

Prenant la main de son époux, la jeune mère le fit se lever doucement, pour mieux le faire sortir de la salle de bain et le guider vers la chambre. « Allonges-toi, tu en as besoin. »


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Ven 12 Mai - 13:26

Tsuna regarda son épouse se lever et aller fermer la porte de leur chambre. Elle lui piqua même son téléphone qui dépassait de sa poche. Le Boss des Vongola ne fit aucune remarque. De toute façon, il était trop lasse pour rouspéter et aller contre les idées de Maria. Elle aurait le dernier mot de toute façon.

Il la laissa donc faire et tenta de se lever mais il fit une chute de tension à cause de la quantité de sang qu’il avait perdu depuis la blessure. Il se rassit en attendant le retour de son épouse. Il n’avait pas envie de tomber dans les pommes. Il se regarda dans le miroir de la salle de bain. Il était plutôt pâle. Maria avait raison de lui demander d’aller se reposer.

Elle revint donc et l’aida à se lever. Tsuna ne se fit pas prier et attrapa la main de sa bien aimée et s’appuya légèrement contre elle histoire de ne pas flancher.

Ils sortirent donc ensemble de la salle de bain et Tsuna rejoint son lit avec plaisir, se laissa tombé sur le matelas confortables et remonta les draps jusqu’à son menton. C’était un vrai bonheur d’être là, dans sa chambre, en compagnie de son épouse alors qu’il était passé à deux doigts de mourir. Il essaya de penser à l’instant et fut prit d’une envie soudaine.

Il attrapa le bras de Maria qui était encore debout à côté du lit et l’attira dans les draps avec lui. Il savait qu’il devait se reposer mais il en avait pas envie pour le moment. Et puis, il était couché. Ca devait suffire, non ?

Il ne dit rien et se contenta juste de l’embrasser à nouveau.



Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Mer 24 Mai - 20:56

Bon, au moins son mari ne faisait pas la forte tête pour ne pas se reposer, comme il l’avait déjà fait une ou deux fois par le passé. Tant mieux, Maria ne se sentait ni l’envie ni l’humeur de lutter de la sorte pour le moment. L’adrénaline lié à la presque perte de Tsunayoshi commençait tout juste à redescendre et, sans l’avouer ouvertement, la Mama Vongola aurait apprécié plus qu’un peu un repos bien mérité. Et puis, de cette sorte, avec la porte de leur chambre fermée et le portable de Tsunayoshi confisqué et éteint, elle était quasiment sûre que rien ne viendrait perturber leur moment de détente rien qu’à eux.

Satisfaite de voir son homme confortablement installé et allongé, Maria allait pour se choisir une tenue plus légère dans l’optique de dormir, mais à peine eut-elle fait un pas en avant qu’elle se sentit chuter… en sens inverse. Il ne lui fallut guère plus d’une poignée de secondes pour comprendre ce que Tsuna avait en tête, les lèvres de ce dernier se faisant plus harassantes contre les siennes. Elle céda… Dans un premier temps. Mais  Maria ne put s’empêcher de répliquer un peu, malgré tout.

« Sawada Tsunayoshi… Es-tu sûr que ce soit bien raisonnable, ce que tu t’ingénies à faire, là ? » Mi- sérieuse, mi- joueuse, à sa manière, l’ex-Jenkins profitait également beaucoup de la situation. Il est vrai qu’ils n’avaient pas non plus eut énormément de temps pour eux, dernièrement. Et, même si Tsunayoshi passait l’essentiel de ses nuits ici, avec Maria, il était parfois absent pour diverses raisons et cela, Maria tendait à ne pas bien le supporter, la plupart du temps. Preuve en était, lorsqu’il ne se trouvait pas dans les draps avec elle, elle dormait mal ; toujours.
C’était sans doute cela que l’on appelait le lien des âmes-sœurs.


"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Lun 5 Juin - 21:37

Quand Maria interrompit leur baiser pour lui demander si c’était bien raisonnable tout ça, Tsunayoshi haussa les épaules un petit sourire aux lèvres.

« Je ne sais pas… à toi de me le dire. » Il commença à l’embrasser dans le creux de son cou. « C’est toi l’infirmière non ? »

Il n’attendit pas pour autant l’autorisation de son infirmière particulière pour que ses mains commencent à se balader dans le dos de son épouse et tirent sur les lanières qui fermaient le bustier qu’elle portait. Pourquoi les vêtements de sa femme étaient toujours aussi difficile à enlever ? Etait-ce un truc à la mode chez les femmes ?

[Et puis le reste du rp est sous HIDE, bande de petit curieux voyeurs 8D]




Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Maria Jenkins avatar
Mafieux
Tueur solitaire
Messages : 269
Date d'inscription : 08/09/2013
Talent : DISTRIBUTION DE BONNE HUMEUR ♥♥♥

Passeport mafieux
Vitalité:
250/250  (250/250)
Armes:
Anneaux: Rang E
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Sam 10 Juin - 21:30



"Ella es
Una mujer especial
Como caida de otro planeta ♥
"



petit plus! ►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada avatar
Boss
Adorable tyran
Messages : 3293
Date d'inscription : 28/02/2013
Talent : Une très bonne intuition

Passeport mafieux
Vitalité:
276/276  (276/276)
Armes: X-Gloves
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    Dim 16 Juil - 17:21




Merci à Maria pour le kit ♥
Fanclub:
 

Vongola Decimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le repos du guerrier [avec Maria ♥] [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le repos du guerrier [PV Draomea Volensergh]
» Le repos du guerrier
» Un doux repos au zoo... avec un lion. (PV Cara Blackbird et Evan Burns)
» MAIN EVENT : Kaitlyn & AJ Lee vs Maria & Maryse
» Ashram le Veilleur - Guerrier divin d'Epsilon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
K. Hitman Reborn ::  :: » Italie Future :: Quartiers :: Manoir Vongola-