Partagez | 
 

 « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Superbi Squalo avatar
Administrateur
Vilain persécuteur
Messages : 1521
Date d'inscription : 08/11/2012
Talent : Épéiste professionnel

Passeport mafieux
Vitalité:
310/310  (310/310)
Armes: Lame avec cristaux explosifs
Anneaux: Rang S
MessageSujet: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Ven 24 Mai - 2:37

Venise, trois jours plus tôt.

Une ombre fine tout de cuir vêtu et aux longs cheveux d’argent se faufila discrètement dans une ruelle mal éclairée des bas quartiers de Venise. Sans un bruit, l’épéiste naviguait avec assurance sur les pavés abîmés de ce secteur de la ville afin de se rendre chez une personne particulière. Un homme de soixante-treize ans, plus précisément. Mais ce n’était pas n’importe quel vieillard qui poussait Squalo à quitter furtivement le manoir pour se rendre dans la ville aquatique. Non, s’il se déplaçait aussi loin pour quelqu’un c’était parce que l’homme en question l’avait aidé quinze ans auparavant à concevoir sa prothèse métallique lui servant d’arme au bras gauche. Lorsqu’il s’était tranché le bras, il avait fait des recherches pour connaître l’origine de la prothèse de son prédécesseur, Tyr. Il avait alors découvert qu’un homme à l’époque âgé de cinquante huit ans tenait une armurerie à Venise. Lorsqu’il était venu le voir afin d’obtenir ce qu’il voulait, l’armurier ne lui avait posé aucune question. Il s’était contenté de l’aider en mettant de côté sa curiosité.

Mais suite à une mauvaise chute financière, l’homme avait dû fermer boutique et se retirer dans un petit coin de la ville où il continuait à commercer de façon illégale. Régulièrement dans les débuts, Squalo se rendait chez lui afin de faire réparer sa prothèse lorsque cette dernière était trop endommagée. Au fil du temps, les deux hommes apprirent à se connaître un peu et échangèrent énormément sur leur passion commune ; l’épée. L’armurier transmit à l’argenté tout son savoir sur les lames et sur la façon dont entretenir et réparer une prothèse. Quelques années plus tard, Squalo ne venait plus que le voir pour commander des pièces précises ou simplement discuter avec lui. L’homme lui avait apprit bien assez de choses pour qu’il puisse s’occuper lui-même de son bras métallique presque aussi vrai que nature sous son gant noir.

Seulement ce jour-là, lorsque l’épéiste poussa la petite porte en bois de la maison de son ami armurier, il sentait que quelque chose ne tournait pas rond. Comme toujours, il n’avait pas prévenu de son arrivée. Et comme toujours, il s’attendait à ce que le vieil homme ait deviné sa venue et l’accueille avec une attaque furtive de lame qu’il esquiverait aisément avec un sourire arrogant masquant tout le respect qu’il lui portait. Mais c’est le silence qui lui fit office de bienvenue. Un silence bien trop lourd pour être sans conséquence. Squalo savait très bien que son ami ne sortait jamais la nuit, ce qui renforça son angoisse. Il avança alors dans la modeste petite maisonnette… pour y découvrir le corps inanimé du vieil homme étendu sur le sol. Une marre rougeâtre avait coulé sous lui, s’imprégnant dans les rainures du parquet abîmé de la chambre. Une gerbe de sang avait giclé sur le mur d’en face, sûrement due à la force du coup de couteau porté à la poitrine.

France, aujourd’hui.

Son ami lui avait dit un jour qu’il rêvait de voyager dans le monde entier et que s’il en avait les moyens et la santé, il partirait visiter de nombreux pays. La France était celui qu’il désirait le plus. C’est pour cette raison que Squalo avait programmé les funérailles de son ami dans ce pays voisin de l’Italie. Et il avait profité de cette occasion pour faire venir une informatrice des Vongola en terrain neutre et loin de Venise. Il lui avait demandé de faire des recherches sur le meurtre d’un certain Calliope Visconti ayant eut lieu trois jours plus tôt à Venise. Désormais, si elle avait accepté de travailler pour lui, elle devait le rejoindre en France afin de lui transmettre les informations qu’elle avait pu trouver.

Dans un petit cimetière de Province, l’argenté était accroupis à côté d’une tombe où était gravé le nom de son ami. Du bout des doigts de sa prothèse, il effleura la pierre froide recouvrant la terre, le regard vague. C’est à cet endroit qu’il avait donné rendez-vous à l’informatrice. Après être sorti de ses songes nostalgiques, il se releva et tenta d’afficher un air aussi détaché que possible. Il ne pouvait pas se permettre de montrer une quelconque réaction émotive devant d’autres personnes. Encore moins devant la jeune femme qui devait le retrouver ici. C’était lui qui avait besoin d’informations, alors autant éviter de montrer son implication avec la situation. Il comptait bien faire passer cette affaire personnelle pour une mission classique, histoire de ne pas éveiller les soupçons. Il lui fallait retrouver le tueur, et venger l’armurier qui lui avait tout appris. Jamais son orgueil ne lui permettait de faillir à la tâche. Autant par honneur que par rancœur, il lui fallait trouver l’assassin et lui ôter la vie de ses propres mains. Ou plutôt de sa propre lame, fierté d’épéiste oblige.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle Van Hoorebeke avatar
Subalterne
Obéissant soldat
Messages : 218
Date d'inscription : 22/03/2013
Talent : Bon jeu d'actrice

Passeport mafieux
Vitalité:
246/246  (246/246)
Armes: Couteaux
Anneaux: Rang C
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Sam 25 Mai - 17:03

    Perle avait été étonnée en recevant un message du lieutenant de la Varia. Sa première question avait été « Pourquoi moi ? ». Faut dire qu’elle n’était pas la seule informatrice chez les Vongola.
    Ensuite elle s’était demandé si elle allait vraiment acceptée. Pour dire vrai, elle n’avait pas spécialement confiance en ces assassins. (Au fond, à part Timotéo et Sawada, elle ne faisait confiance à personne étant elle-même pas vraiment digne de confiance.)
    Mais la curiosité avait été trop forte. Pourquoi donc la Varia s’intéressait-elle au meurtre d’un vieil homme à la retraite ? Et puis, pourquoi s’en prendre à un vieil armurier pas très riche ? A dire vrai, beaucoup de choses l’intriguait dans cette histoire que ce soit l’intérêt de la Varia envers cet homme ou le meurtre en lui-même.

    Elle avait donc fait de rapides recherches. En premier, sur Superbi Squalo qu’elle devait rencontrer. Ensuite sur la victime.
    Bien lui en prit car elle put comprendre le lien entre ces deux personnes. C’était donc une affaire personnelle.

    Normalement, elle aurait refusé une telle mission qu’elle trouvait parfaitement inutile mais cette fois-ci ce ne fut pas le cas. Elle était encore trop frustrée par l’échec de sa précédente mission à Namimori et elle voulait se prouver à elle-même qu’elle pouvait encore faire du bon boulot. De plus, elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de se frotter à la Varia. Peut-être découvrira-t-elle des informations alléchantes ?

    Elle avait donc pris le premier vol pour la France et se dirigea lentement vers le lieu de rendez-vous.
    Arrivée au cimetière, elle paya le chauffeur de taxi en le gratifiant d’un sourire qui le fit rougir et remonta la fermeture éclair de sa veste en parcourant les allées de tombes et pierre tombale. Pas qu’elle avait froid mais elle détestait ce genre de lieu. Rien que d’imaginer que des centaines de gens étaient en train de pourrir sous ses pieds lui donnait des frissons.

    Elle aperçut l’épéiste debout à côté de la tombe du vieil homme et se dirigea vers lui.
    Elle s’adossa de l’autre côté de la pierre tombale, les bras croisé et dit :

    « J’ai quelques infos qui pourraient t’intéressé mais elles ne seront pas gratuite. »

    Elle se redressa légèrement et regarda autour d’elle, frissonna de nouveau et demanda :

    « Mais avant ça, pouvons-nous parler de ça autre part que dans ce lieu glacial. »

    Elle voulait à tout prix quitter ce cimetière.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.fr/
Superbi Squalo avatar
Administrateur
Vilain persécuteur
Messages : 1521
Date d'inscription : 08/11/2012
Talent : Épéiste professionnel

Passeport mafieux
Vitalité:
310/310  (310/310)
Armes: Lame avec cristaux explosifs
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Mer 29 Mai - 15:12

Des pas résonnèrent dans l’allée du cimetière, jusqu’à ce qu’une ombre se dessine sur le sol à ses pieds. La réplique qui suivit lui confirma que c’était bien la personne qu’il attendait qui venait de se présenter à lui, avec apparemment les informations qu’il recherchait. Qu’elles ne soient pas gratuites ? Il s’en doutait bien. Il se demandait simplement quel était le tarif de la jeune femme. Peu importe, il aurait de quoi payer de toute façon.

« Mais avant ça, pouvons-nous parler de ça autre part que dans ce lieu glacial. »

L’épéiste releva les yeux vers elle et hocha la tête. C’est vrai qu’un cimetière n’était peut-être pas le meilleur endroit pour parler affaire. Il fit alors signe à son interlocutrice de le suivre hors d’ici, la menant vers un petit café tranquille de la ville dans laquelle ils se trouvaient. Il resta silencieux tout le long du trajet, se retournant parfois de ci et de là pour vérifier que personne ne les suivait. Même si normalement ils étaient en terrain neutre, on n’est jamais trop prudent. Arrivé devant le petit café de province où l’ambiance semblait chaleureuse en cette mâtinée ensoleillée, il choisit une table un peu à l’écart de façon à pouvoir discuter des détails tranquillement. Personne n’aurait pu deviner qu’il était mafieux et que cette femme était informatrice. C’était évident qu’il n’était pas venu dans l’uniforme de la Varia, au risque de passer stupidement pour un nazi aux yeux des habitants français un peu arrêtés d’esprit. Il attendit donc que le serveur prenne leur commande et s’en aille pour entamer la discussion.

« Quel est ton prix ? »

Demanda-t-il alors sans plus de cérémonie. Autant savoir dès maintenant à quoi s’en tenir, en espérant que les informations qu’elle allait lui donner vaillent vraiment le coup. En attendant, il quitta son écharpe mauve et ouvrit sa veste noire pour éviter d’avoir trop chaud. Il ne manquait plus qu’une petite pluie fine pour que le temps soit parfait. Mais vu le ciel dégagé et le soleil cuisant qu’ils avaient au dessus de leur tête alors qu’on était que le mâtin, il se doutait bien que ça n’arriverait pas. Son regard quitta le ciel pour venir se planter sur la jeune femme. Il se demanda alors ce qu’aurait été sa vie si il avait été un assassin, ou plutôt informateur dans le cas de son interlocutrice, complètement indépendant. Mais il ne se posa pas plus longtemps la question car le serveur déposa les boissons devant eux. Un grand cappuccino, pour sa part.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle Van Hoorebeke avatar
Subalterne
Obéissant soldat
Messages : 218
Date d'inscription : 22/03/2013
Talent : Bon jeu d'actrice

Passeport mafieux
Vitalité:
246/246  (246/246)
Armes: Couteaux
Anneaux: Rang C
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Lun 17 Juin - 23:14


    Perle suivit Squalo jusque dans le café et s’installa en face de lui.
    Tout en enlevant sa veste pour être plus à l’aise, elle commanda un chocolat chaud.
    Comme il faisait plutôt bon, elle portait un short en jean avec un chemisier blanc dont elle avait défait les deux premiers boutons pour mettre en valeur sa nuque sans pour autant exagérer au niveau du décolleter. Aujourd’hui, elle n’avait pas besoin de plaire à qui que ce soit. Evidemment, ses cheveux étaient orné de l’habituel bandeau qui avait, cette fois, la même couleur que son chemisier.  
    Elle attendit que le serveur vienne apporter la commande avant de répondre à la question du lieutenant de la Varia.

    Calmement, les yeux rivés sur sa tasse dans laquelle elle y versait un petit sachet de sucre, elle répondit :

    « Ce n’est pas de l’argent que je veux. »

    Elle prit le temps de bien mélanger son chocolat puis enleva sa cuillère qu’elle posa délicatement sur la soucoupe. Elle prit sa boisson en main et observa la réaction de l’assassin par-dessus sa tasse.
    Elle sourit en le voyant un peu perdu. Il devait se demander ce qu’elle voulait.
    Elle but une gorgée et reposa sa tasse aussi calmement. Elle n’aimait pas précipiter les choses. Elle finit tout de même par s’accouder et répondre :

    « Je suis une informatrice. Ce que je veux, c’est des infos. »

    Elle sourit et continua :

    « Et je dois t’avouer que j’ai moi-même des questions à te poser. »

    Plus sérieusement, elle dit :

    « Voilà ce que je te propose. Tu réponds à une de mes questions et, en échange, je te donnerais une info qui pourrait t’intéressé. »

    Sans attendre son accord – puisque de toute façon, c’était à prendre ou à laisser – elle demanda sans autre forme de politesse :

    « Quel lien a la Varia avec Calliope Visconti ? Ou plutôt, quelle est ta relation avec cet homme ? »

    Elle ne voulait pas tourner autour du pot. Elle savait très bien que le boss de la Varia – Xanxus – n’en avait sans doute rien à branler du meurtre d’un vieil armurier à Venise.

    Elle avait une multitude de questions et elle comptait bien en obtenir les réponses.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.fr/
Superbi Squalo avatar
Administrateur
Vilain persécuteur
Messages : 1521
Date d'inscription : 08/11/2012
Talent : Épéiste professionnel

Passeport mafieux
Vitalité:
310/310  (310/310)
Armes: Lame avec cristaux explosifs
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Sam 29 Juin - 20:57

L’épéiste écouta les paroles de la jeune femme avec une grande attention, les yeux légèrement plissés, le regard étonné par moment mais impénétrable le reste du temps. Au final, ce qu’elle lui demandait en échange lui semblait logique même s’il aurait préféré éviter ça. Avait-il le choix de toute façon ? Elle ne semblait pas inclinée à négocier son tarif. Et puis tant qu’il restait flou et qu’il n’en disait pas trop dans ses réponses, tout irait bien et il n’y aurait pas de conséquences sur le long terme pour lui ou l'escouade d'assassins dont il fait partie.

« Quel lien a la Varia avec Calliope Visconti ? Ou plutôt, quelle est ta relation avec cet homme ? »

S’affalant un peu plus sur sa chaise et reposant sa tasse après avoir bu une autre gorgée, il soupira et creusa dans sa tête la façon idéale de lui répondre sans rentrer dans les détails. Evidemment, il ne lui faisait que moyennement confiance à cette femme. Car d’un côté il savait qu’elle lui donnerait les informations qu’il voulait en échange et qu’elle respecterait le deal, mais d’un autre côté il était réticent puisqu’il se demandait ce qu’elle pourrait bien faire des réponses qu’il lui fournirait. Un air un peu agacé passa sur son visage mais il reprit aussitôt son calme et daigna enfin lui répondre.

« La Varia n’a rien avoir avec ça, même Xanxus ne doit pas s’intéresser à toute cette affaire. »

Autant jouer cartes sur table sans mentir même si à la base il voulait faire passer ça pour une mission de son boss. Il ne comptait pas en dire trop à cette femme, mais tout ce qui sortirait de sa bouche serait honnête. Terminant son capuccino, il ajouta ;

« Cet homme était spécialisé dans les armes blanches. C’est lui qui me fournissait ce dont j’avais besoin pour ma prothèse. »

Se redressant sur sa chaise, il croisa les bras et la toisa du regard avec une certaine insistance pour lui faire comprendre que c’était à son tour de parler et de lui dire quelque chose qu’il voulait entendre. Il espérait que les informations qu’elle avait dû récolter durant les jours précédents valaient la peine qu’il ait fait appel à elle et surtout qu’il accepte son marché de répondre à ses questions en retour. Il lui fallait quelque chose de réellement utile pour parvenir à ses fins et retrouver la personne cachée derrière tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle Van Hoorebeke avatar
Subalterne
Obéissant soldat
Messages : 218
Date d'inscription : 22/03/2013
Talent : Bon jeu d'actrice

Passeport mafieux
Vitalité:
246/246  (246/246)
Armes: Couteaux
Anneaux: Rang C
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Mar 9 Juil - 20:45

    Perle sourit en voyant le visage agacé de son interlocuteur. Cela signifiait que le lieutenant de la Varia avait beaucoup de secret qu’il ne voulait pas voir révélé… mais qui n’en avait pas, d’ailleurs ? C’était son rôle de récolter des informations. Elle n’était douée qu’en ça et elle n’était payer que pour ça. Enfin, presque que pour ça.
    Malgré son agacement, Squalo répondit en tout franchise. Du moins, elle ne décelait aucun mensonge dans sa voix. Juste de la restriction. Comme elle le pensait, la Varia n’avait rien à voir dans cette histoire. Ce n’était juste qu’une simple Vendetta personnelle.
    Au final, elle n’avait donc rien n’apprit d’intéressant.

    Comme promit, elle lui donna tout de même un renseignement à la hauteur de la réponse de son client. Elle voulait lui faire comprendre que tant qu’il ne lui donnait pas une information intéressante, il ne lui donnerait pas le nom de la personne derrière cet assassinat.

    « Tu n’es pas le seul mafioso qui connaissait Calliope Visconti et ses talents d’armurier. »

    Elle prit sa tasse en main et souffla dessus pour la refroidir et but dedans une petite gorgée sucrée.  Elle ne lâcha pas Superbi Squalo du regard. Il devait déjà être au courant de ça. Elle n’était pas pressée. Elle avait du temps devant elle. Ce n’était sans doute pas le cas, de son interlocuteur.  
    Elle prit bien le temps de reposer sa tasse et réfléchit à une seconde question :

    « Pourquoi m’avoir choisi moi pour cette récolte d’informations ? La Varia n’a pas ses propres espions ? »  

    Oups. Deux questions en une. Elle serait obligée de lui donner deux informations. Tant pis.
    Elle garda le silence et attendit sa réponse.


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-world.fr/
Superbi Squalo avatar
Administrateur
Vilain persécuteur
Messages : 1521
Date d'inscription : 08/11/2012
Talent : Épéiste professionnel

Passeport mafieux
Vitalité:
310/310  (310/310)
Armes: Lame avec cristaux explosifs
Anneaux: Rang S
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   Jeu 11 Juil - 18:52

L’épéiste joua nerveusement avec la petite cuillère de sa tasse vide. La situation l’agaçait tout particulièrement, parce qu’il connaissait suffisamment le mode de fonctionnement des informateurs pour savoir qu’il n’obtiendrait rien de concret tant qu’il n’aurait pas déballé un dossier croustillant.

« Tu n’es pas le seul mafioso qui connaissait Calliope Visconti et ses talents d’armurier. »

Voilà, il avait vu juste dans le petit jeu de la jeune femme. Elle ne lui dirait rien tant qu’il n’aurait pas répondu à quelque chose d’intéressant. Il la regarda commencer sa boisson et attendit que le serveur repasse pour reprendre un cappuccino.

« Pourquoi m’avoir choisi moi pour cette récolte d’informations ? La Varia n’a pas ses propres espions ? »  

Il fronça un peu les sourcils à cette question. Son but était d’éviter que la Varia ne soit mêlée à cette histoire personnelle, alors il espérait éviter d’avoir à en dire trop pour entendre ce qu’il voulait savoir depuis le départ. Squalo était bien trop professionnel pour mettre en danger son escouade dans une simple affaire ne concernant que lui. Il prit alors bien le temps de calculer ses propos et une fois que le serveur eut apporté sa deuxième commande, il répondit à l’informatrice.

« Je ne veux pas impliquer la Varia dans cette affaire, maintenant que tu sais que cela ne concerne que moi. »

Et il touilla son capuccino, goûtant un peu de crème avant de continuer sans lâcher son interlocutrice du regard.

« Il me fallait quelqu’un d’externe à la Varia, mais qui reste du côté des alliés. J’ai entendu parler de toi en faisant quelques recherches, et comme tu es sous la coupe du Decimo j’ai fais appel à toi. »

Il est vrai que l’épéiste refusait d’impliquer directement les hommes de la Varia, déjà parce qu’il refusait de mélanger sa vie privée avec les autres membres de l’escouade, mais aussi parce que ça l’arrangeait si Xanxus pouvait éviter d’être au courant. Il le prendrait sûrement pour un déchet pitoyable qui perd son temps, et tout le monde sait que Superbi Squalo n’est pas du genre à apprécier qu’on le piétine de la sorte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}   

Revenir en haut Aller en bas
 

« I need your help to find this bastard » {with. Perle Van Hoorebeke}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (akhésa) ✚ those who don't believe in magic will never find it.
» Glorfindel • Mornie utúlië... believe and you will find your way
» I've been dreaming for so long, to find a meaning to understand.
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
K. Hitman Reborn ::  :: » Around the future world :: Europe-